Guide voyage namibie

Guide voyage Namibie

Sur les terres de l'Afrique australe s'étend la Namibie, où l'immensité s'impose à tous. On se perdrait presque dans ces prairies et ces déserts qui s'étirent à l'horizon. Tantôt aride, tantôt fertile, le sol namibien n'est pas des plus propices à la vie. Et pourtant, la faune et la flore y sont miraculeusement abondantes. Zèbres, hyènes, autruches, otaries et pélicans cohabitent sur un territoire où l'homme fut le plus grand prédateur. Par la diversité de ses parcs nationaux et de ses réserves, la Namibie comble les rêves de nature sauvage.

Tous nos voyages en Namibie

Fiche pays
Climat

La Namibie se situant dans l'hémisphère sud, l'hiver et l'été y sont inversés par rapport aux nôtres. Les étés sont chauds et humides, avec des températures moyennes aux alentours de 30 °C. En revanche, les hivers sont doux et secs et les nuits sont très froides, même si le littoral est plus clément. Pour cette période,il faut donc prendre avec soi quelques vêtements chauds. Protégez-vous de la poussière irritante qui peut provoquer des désagréments (allergies par exemple). Pour cela, hydratez-vous en buvant et en vous couvrant de crème. La Namibie connaît deux saisons des pluies, en octobre et en janvier.

Pays

La République de Namibie, jadis sous autorité allemande puis sud-africaine, s'est formée en 1990, lors de l'obtention de son indépendance. Sam Nujoma est élu premier président et ces fonctions sont aujourd'hui occupées par Hifikepunye Pohamba. Bordée par l'océan Atlantique, la Namibie s'étend sur 825 000 km2 entre désert et plateau central. Les 2,26 millions d'habitants pratiquent essentiellement l'afrikaans, alors que l'anglais est la langue officielle. Un grand nombre de Namibiens communiquent aussi en oshivambo. Le diamant est la principale ressource du territoire namibien.

L'artisanat

Les Namibiens, notamment les Bushmen, sont d'excellents sculpteurs sur bois. Cannes et jouets prennent forme dans des racines. Les métaux sont privilégiés pour la fabrication des armes et des bijoux. D'inspiration tribale, ils sont les souvenirstypiques d'un voyage en Afrique. Les pierres précieuses sont souvent utilisées à des fins ornementales. Les tissus bariolés côtoient les articles de maroquinerie faits en peau d'animal.Avant leur achat, vérifiez s'ils sont autorisés à être vendus et exportés.Le territoire namibien, autant le désert que la plaine, offre des spectacles de lumières extraordinaires, au lever et au coucher du jour. Le paysage semble s'embraser de toute part. L'avion permet de prendre de la hauteur et de survoler ces décors où les troupeaux sauvages paissent. Pour les marcheurs,des randonnées sont régulièrement planifiées. Accompagné d'un guide expérimenté, c'est l'occasion d'approfondir ses connaissances sur la faune et la flore de l'Afrique australe.

Informations pratiques
  • Passeport et visa

    Les touristes français doivent être munis d'un passeport valable 6 mois après le retour. Un permis de séjour touristique vous sera délivré gratuitement à l'entrée du territoire (aéroport par exemple) pour une durée de 3 mois. Le visa n'est pas obligatoire.

  • Formalités douanières

    Vous n'êtes pas autorisé à exporter la plupart des articles d'origine animale(défenses d'éléphant...). Pour davantage de précisions, rendez-vous sur http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs .

  • Boucler sa valise

    De manière à éviter les piqûres de moustiques, il est judicieux d'emporter des vêtements couvrant bras et jambes. Pour un safari, des tissus en coton et aux couleurs naturelles sont recommandés. Ils vous permettront d'observer les animaux sans les apeurer.

  • Santé

    Au jour où nous rédigeons ces lignes, aucun vaccin n'est obligatoire. Il est recommandé de mettre à jour ceux contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la fièvre jaune, la rage et l'hépatite A et B. Les moustiques sont porteurs du paludisme, n'oubliez donc pas un anti-moustiques et prévoyez un traitement si un séjour dans le nord du pays est organisé. Il est souhaitable de préparer une trousse pour les secours de base. N'acceptez l'eau qu'en bouteille capsulée, lavezvous les mains régulièrement, ne touchez pas les animaux et ne consommez pas un aliment insuffisamment cuit. En cas de traitement, emportez la prescription traduite en anglais. Suivez l'évolution des informations sanitaires sur http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs .

  • Electricité

    Vous aurez besoin d'adaptateurs spécifiques (différents des internationaux). Ils sont parfois disponibles dans les hôtels, sinon ils sont en vente dans les magasins.

  • Devises

    La monnaie nationale est le dollar namibien(NAD) et le rand sud-africain(ZAR). Vous pouvez changer les eurosdans les banques de la capitale, Windhoek.En revanche, mieux vaut convertir vos dollars namibiens avant votre retour. À l'heure où nous rédigeons ces lignes, 1 € vaut environ 14,73 NAD et 14,62 ZAR. Assurez-vous dutaux de change sur https://fr.finance.yahoo.com/devises/convertisseur/ .

  • Carte bancaire

    Vous trouverez des distributeurs automatiques dans toutes les grandes villes et les cartes sont acceptées dans une majorité des infrastructures touristiques.Cependant, les machines à cartes n'étant pas toujours fiables, préférez régler en espèces.

  • Dollar americain

    Le dollar américain n'est pas utilisé dans ce pays, mais il peut y être changé au même titre que n'importe quelle monnaie.

Calendrier

La fête du Travail du 1er mai est suivie trois jours plus tard par la journée de Cassinga qui commémore la bataille de 1978 en Angola pour l'indépendance de la Namibie. Celle-ci est finalement obtenue le 21 mars 1990, date qui est devenue depuis la fête nationale. Le 25 mai rend hommage à l'Organisation de l'unité africaine. La fête des Héros le 26 août célèbre la révolte des Héréros contre les Allemands.Le 10 décembre est la journée internationale des Droits de l'Homme. Majoritairement chrétien, le pays fête le Vendredi saint et Pâques en avril, sans oublier Noël le 25 décembre et la sainte Famille le 26.

Lexique des expressions courantes

L'afrikaans est une langue issue du néerlandais. Les anglophones se feront comprendre des Namibiens.


Bonjour : hallo

Merci : dankie, asselbief.

Pardon : eskuus.

S'il vous plaît : verskoon.

Au revoir : tot siens.

Oui : ja.

Non : nee.

Quand ? : wanneer ?

Combien ? : hoeweel ?

Où ? : waar ?

Quoi ? : wat ?

Comprendre : verstaan.

Bon marché : goedkoop.

Espèces : kontant.

Cher : duur.

Boire : drink.

Manger : eet.

Pain : brood.

Toilettes : toilet.

Police : polisie.

France : Frankryk.

Français : Frans.

Froid : koue.

Chaud : warm.

Médecin : dokter.

Notre Conseil

Photographier en Namibie est soumis à quelques contraintes. Avant de prendre un Namibien en photo, il est de coutume et respectueux de lui demander son autorisation. Il est fortement déconseillé de tenter de prendre un cliché des ambassades, des camps militaires... Les autorités sont très pointilleuses et strictes. Soyez également vigilants si vous louez un véhicule, car la conduite se fait à gauche. De plus, les revêtements changent parfois brusquement et beaucoup d'animaux traversent les routes.

Top 10 des incontournables
  • Dunes de Sossusvlei (Carte : B4-B5)

    Entrée payante au bureau du parc à Sesriem. La zone aride est magnifiée par des dunes vierges aux couleurs flamboyantes. Le sable balayé du désert s'est amassé jusqu'au bord du littoral océanique, créant des dunes d'environ 400 m de hauteur qui sont classées parmi les plus élevées du monde. Préservées de l'homme, elles ne sont accessibles qu'en journée. L'eau à proximité apporte une brise marine humide qui permet d'offrir un environnement propice aux animaux.

  • Canyon de Sesriem (Carte : B4)

    Même droit d’entrée que Sossusvlei. Creusé il y a 15 millions d'années par la Tchausab, le canyon est l'un des sites les plus réputés de Namibie. La rivière qui s'écoule en saison des pluies a façonné des parois de 30 m de haut. Le parcours de 1 km dans les gorges mène à une petite étendue d'eau aux couleurs de la terre et au xixe siècle, elle prolongeait encore son chemin jusqu'à l'océan. Les premiers colons du xviiie siècle venaient déjà y puiser l'eau nécessaire aux troupeaux et à leur propre consommation.

  • Parc national du Namib-Naukluft (Carte : B4-B5)

    Le 4e plus grand parc national du monde regroupe 50 000 km2 de désert et de montagnes. Les pics culminants du Naukluft dominent le désert de sable, le Namib, ou le « grand vide », qui se déploie à ses pieds. Le Naukluft, avant la naissance du parc, était une réserve de zèbres de Hartmann.Il est traversé par trois fleuves qui assurent la fertilité des sols et donc la présence d'animaux.

  • Walvis Bay (Carte : B3)

    A 30 km au sud de Swakopmund par la route B2. La « baie des baleines » est une étape fort appréciée des touristes. Bien que la ville-même ne soit pas des plus attrayantes, elle bénéficie de la douceur de l'océan et accueille dans ses eaux profondes de nombreuses espèces marines, dont les baleines à l'origine de l'appellation du lieu.Dauphins, otaries, pélicans et flamants roses sont également présents en raison de la profusion de nourriture adéquate.

  • Parc national d'Etosha (Carte : B1-C2)

    Ouvert tlj du lever au coucher du soleil. Ce grand parc constitue une réserve animalière riche.Lions, éléphants, gnous ou girafes traversent le territoire aride à la recherche d'un point d'eau pour s'abreuver et se rafraîchir en s'y baignant.Le lac d'Etosha se désemplissant au moment de la période sèche (mai à septembre), les autorités puisent l'eau des nappes souterraines. Ainsi, les animaux n'émigrent pas vers des horizons plus humides et plus fertiles.

  • Lac Otjikoto (Carte : C2)

    Sur la route B1, à 20 km au nord de Tsumeb. Entrée payante. Ce lac aux eaux profondes détient un trésor insolite, des centaines d'armes allemandes. À l'heure où la Namibie était une colonie allemande,les Sud-Africains tentèrent en 1915 de s'emparer du territoire. L'armée allemande voyant ses chances se réduire au fil de l'avancée des troupes africaines se défit des canons et des munitions dans le lac.Quelques armes ont été mises au jour. Le lac abrite des espèces endémiques, comme le Otjikoto tilapia.

  • Skeleton Coast (Carte : A1-B1)

    Ouvert tlj. Entrée payante. La Skeleton Coast, « côte des squelettes », est traversée par la route nationale qui longe l'Atlantique sur 200 km. Plongé une grande partie de la journée dans le brouillard, le parc des Squelettes s'étend sur une quarantaine de kilomètres. De la plage, on comprend toute la signification de ces « squelettes », non pas d'hommes oud'animaux, mais d'épaves. Les vents parfois violents balaient tout sur leur passage et recrachent les navires imprudents, recyclés en repaire de cormorans.

  • Fish River Canyon (Carte : C5-C6)

    Le plus grand canyon d'Afrique, le deuxième au monde après le Grand Canyon du Colorado, a été façonné par la Fish River, quand elle coulait à flots il y a des millions d'années. Dans sa largeur maximale, il atteint les 27 km et son demi-kilomètre de profondeur est saisissant. Des treks sont proposés pour appréhender le canyon de l'intérieur. Dans le paysage, se dresse le Kokerboom, arbre emblème du pays. Les sources d'eau chaudes bienfaitrices, Ai-Ais, sont, après le panorama,l'autre curiosité du canyon.

  • Réserve de Mohango (Carte : D1)

    Ouvert tlj. Entrée payante. À la frontière du Botswana, la réserve de Mohango compte près de 900 espèces végétales et environ 200 espèces animales. Plusieurs d'entre elles sont considérées comme menacées.La réserve représente un lieu stratégique pour l'observation ornithologique, particulièrement au moment des migrations. Les animaux se montrent plus volontiers lorsque l'eau vient à manquer durant la période sèche. Ils se réunissent autour des quelques points d'eau restants, fort appréciables pour contempler les diverses espèces.

  • Colonies d'otaries à Cape Cross Carte : B3)

    Ouvert tlj de 10 h à 17 h. Entrée payante.Découvert en 1486 par Diego Cao, le cap est sitôt doté d'une croix en pierre, symbole royal du Portugal, pour marquer l'emplacement le plus au Sud jamais atteint par un équipage portugais. Cape Cross est depuis longtemps habité par la plus grande colonie d'otaries au monde. Après des mois en mer,100 000 otaries se reposent sur les rochers.Bruit et odeur sont vite oubliés face à l'affrontement des mâles pour les territoires.

Points d'interêts touristique
  • Dune de Sossusvlei (B4-B5)
  • Canyon de Sesriem (B4)
  • Parc national du Namib-Naukluft (B4-B5)
  • Walvis Bay (B3)
  • Parc national d'Etosha (B1-C2)
  • Lac Otjikoto (C2)
  • Skeleton coast (A1-B1)
  • Fish River Canyon (C5-C6)
  • Réserve de Mohango (D1)
  • Colonies d'otaries à Cap Cross (B3)
Pourquoi nous choisir